Site réalisé par Jean-Pierre Jung Pâtisserie de la basilique 14440 Douvres la Délivrande

DOUVRES LA DELIVRANDE
CALVADOS / NORMANDIE / FRANCE

LA BASILIQUE

 

basilique Notre Dame de la Délivrande  Vierge Noire de Douvres la Délivrande

Pour revenir aux sources de l'histoire de Notre-Dame de la Délivrande, il faut puiser dans les traditions et légendes liées aux dates ancestrales de l'histoire du Christianisme en France. Cela remontrait à l'époque gallo-romaine comme le prouvent de sérieux indices découverts lors de la construction de la basilique, près de l'ancienne chapelle.

Succédant au culte païen, le pèlerinage de la Délivrande fut aussi célèbre au Moyen-âge que celui du Mont Saint-Michel et Louis XI y vint en pèlerin en 1470 et 1473.

Une première chapelle a été détruite par les Vikings en 830. De la chapelle construite vers 1150 sur les lieux de la découverte de la statue de la Vierge noire par Beaudouin de Reviers, vicomte de Douvres et propriétaire de la Baronnie, il ne reste que 2 arcs romans en plein cintre décorés de zigzags et de frettes crénelées. Ces vestiges furent un moment conservés dans les bois de la maison des missionnaires puis replacés dans les murs de l'enceinte vers 1960 (visibles aux feux tricolores).

 

Construite à partir de 1853, l'actuelle basilique a été consacrée le 22 août 1895. Les vitraux posés en 1881 ont été détruits lors du débarquement et remplacés progressivement. Le maître-autel, en marbre polychrome et bronze doré, a obtenu la médaille d'or à l'exposition universelle de 1878. C'est en 1885 que sont posés les stalles en bois de chêne sculpté ainsi que le pavage du sanctuaire en marbre blanc de Maubeuge avec incrustations de couleurs. Le grand orgue a été inauguré en 1886.

Les centaines d'ex-voto qui tapissent les murs, les béquilles laissées par des infirmes guéris, la maquette de bateau apportée naguère par des pécheurs de Port en Bessin, les chaînes conservées dans un écrin accroché dans le transept nord, les statuettes de la niche abritant la statue de Notre-Dame, tout évoque le souvenir de grâces obtenues depuis des siècles en ce lieu. La statue elle-même date de 1580 et remplace celle détruite pendant la guerre de religions. On l'appelle la vierge noire peut être a cause de la fumée des cierges qui l'auraient noircie peu à peu. Cette statue en pierre polychrome est habillée de robes finement ouvragées, offertes par des pèlerins. La basilique est un haut lieu de prières à la vierge.

Familles, pèlerins isolés ou en groupe viennent quotidiennement se recueillir, prier, offrir un cierge. Chaque année, le jeudi qui suit le 15 août, la procession de la Fête du Couronnement réunit de nombreux pèlerins.

Notre-Dame de la Délivrande est également présente en Guinée, au Sénégal, au Zaïre, chez les Esquimaux du Grand Nord Canadien, au Japon, au Centre, Vietnam, à l'île Maurice, aux îles Touamotou, en Martinique, en Guyane

  

basilique Rene_Lalique vierge_noire eglise radar baronnie pharmacie cimetiere_britannique

To return to the sources of the history of Our-Dame of Délivrande, it is necessary to draw from the traditions and legends related to the ancestral dates of the history of Christianisme in France. That showed again at the time Gallo-Roman as serious indices discovered during the construction of the basilica prove it, close to the old vault.

Succeeding the pagan worship, the pilgrimage of Délivrande was as famous at the Means-age as that of Mont St Michel and Louis XI came there as a pilgrim in 1470 and 1473.

A first vault was destroyed by the Vikings into 830. Vault built about 1150 on the spot of discovered black statue of Vierge by Beaudouin de Reviers, Viscount of Dover and owner of Baronnie, it remains only 2 Romanesque arches in semicircular arch decorated with zigzags and crenelated hoops. These vestiges were one moment preserved in the wood of the house of missionnaires then replaced in the enclosing walls about 1960 (visible with tricolour fires).

Built since 1853, the current basilica was devoted on August 22, 1895. The stained glasses posed into 1881 were destroyed at the time of the unloading and were replaced gradually. The high altar, out of polychrome marble and bronzes gilded, obtained the gold medal to the World Fair of 1878. It is into 1885 that are posed the stalls out of wooden of oak carved as well as the paving of the white marble sanctuary of Maubeuge with incrustations of colors. The large organ was inaugurated in 1886.

The hundreds of ex-votos which paper the walls, the crutches left by cured disabled person, the model of boat brought at one time by sinners of Port in Bessin, the chains preserved in an ECRIN hung in the northern transept, the statuettes of the niche sheltering the statue of Our-Dame, all evokes the memory of graces obtained since from the centuries in this place. The statue itself goes back to 1580 and replaces that destroyed during the war of religion. It is called the black virgin can be because of the smoke of the candles which would have blackened it little by little. This polychrome stone statue is equipped with dresses finely worked, offered by pilgrims. The basilica is a high place of prayers to the virgin.

Families, pilgrims isolated or in group daily come to collect, request, offer a candle. Each year, Thursday which follows on August 15, the procession of Fête of Couronnement brings together many pilgrims.

Our-Dame of Délivrande is also present in Guinea, in Senegal, in Zaire, at Esquimaux of Grand Nord Canadian, in Japan, in Centre, Vietnam, in Mauritius, in the Touamotou islands, in Martinique, in Guyana

  accueil douvres a visiter photos juin 44 videos  

page d'accueil générale